Présentation de l’équipe

Frédéric Pousin est architecte DPLG, directeur de recherche au CNRS au sein de l’UMR 3329 Architecture, Urbanisme, Société (AUSser). Habilité à diriger des recherches, ses travaux portent sur les savoirs et les représentations qui fondent le domaine de l’architecture, de la ville et du paysage, leurs évolutions et transformations. Il a enseigné dans plusieurs écoles d’architecture en France, à l’Université Paris 1, et à l’Ecole nationale supérieure de paysage de Versailles. Il a dirigé le projet de recherche financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR), Photographie et paysage : Savoirs, pratiques, projets (http://photopaysage.huma-num.fr/). Outre le programme de recherche Plan Paysage, il contribue actuellement au programme de recherche collectif Inventer le Grand Paris. Histoire croisée des métropoles ( http://www.inventerlegrandparis.fr/). Il est rédacteur en chef des Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère (https://journals.openedition.org/craup/). Parmi ses publications : Photo Paysage. Débattre du Projet de paysage par la photographie, Les Editions du EFFA, 2018, ed. angl. Photoscapes, Birkhäuser, 2019 ; (avec Bertho Raphaële), « L’observatoire photographique du paysage du PNR des Vosges du Nord : de l’œuvre à l’action », Projets de paysage 15, 2017,(http://www.projetsdepaysage.fr ) ; avec Marco Audrey et al. « Le transect : outil de dialogue interdisciplinaire et de médiation », Vertig0, Hors série 24, 2016 : http://vertigo.revues.org/17372 ; « Photographie, projet de paysage et culture professionnelle », in La Mission photographique de la DATAR . Nouvelles perspectives critiques, La Documentation française, 2014, avec Mark Dorrian, Vues aériennes. Seize études pour une histoire culturelle, Metis Presses, 2012, ed. angl. Seeing From Above, IB Tauris, 2013.

Denis Delbaere, paysagiste concepteur, est “chercheur de paysage” au sein du LaCTH (dont il dirige le domaine « Territoires en mutation et Situations métropolitaines ») et professeur HDR à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille. Dans ses ouvrages (La fabrique de l’espace public : ville, paysage et démocratie (2010), Table rase et paysage : une exploration des paysages de la modernité pour un renouveau critique du planisme (2016), et Altérations paysagères : pour une théorie critique du projet d’espace public (à paraître), il explore les voies d’un aménagement du territoire par le moyen du projet de paysage. Ceci le conduit à recueillir l’héritage paysager des grands projets d’aménagement du territoire des Trente Glorieuses, aujourd’hui arrivé à maturité, ainsi qu’à imaginer et à expérimenter une démarche critique d’évaluation de ces héritages au sein du réseau « Critique et Projet de paysage » qu’il anime, et de la revuebanC publiC. Il teste par ailleurs une méthode de prospective territoriale et environnementale mobilisant les outils de la recherche, notamment par l’exploration des « trames vertes spontanées » qui se forment le long des grandes infrastructures métropolitaines.

 

Alexandre Callens est architecte DE-HMONP, doctorant en “aménagement de l’espace et urbanisme” à l’Université Paris-Est au sein du laboratoire IPRAUS / UMR AUSSER de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville. Il obtient un contrat-doctoral du ministère de la Culture et de la Communication en 2017 et il réalise des missions d’enseignement à l’ENSA Paris-Belleville et à l’Université Paris-Est. Sa thèse, préparée sous la direction de Frédéric Pousin, porte sur l’expertise paysagère dans les processus d’aménagement du territoire issus de la politique trame verte et bleue en France.

Véronique Hattet, architecte de formation, est responsable de la cartothèque à l’ENSA de Paris-Belleville. Passionnée de cartographie, elle accompagne les étudiants et enseignants dans leurs recherches cartographiques et elle assiste les chercheurs de l’IPRAUS/UMR AUSser dans leurs missions. Dans le cadre du programme de recherche Plan Paysage, elle a réalisé les carnets de plan pour les différentes sessions et elle a mis ses compétences iconographiques au service de la mise en forme des carnets de session.

Nour Laledj Letellier est paysagiste DEP, diplômée en 2019 de l’ENSP. Elève  à l’Ecole Normale Supérieure de Paris-Saclay, elle suit actuellement un Master 2 de Recherche en Design. Elle a été stagiaire au sein de l’UMR AUSser-IPRAUS entre Février et Avril 2020. Elle a assisté l’équipe et réalisé le carnet de recherche Plan Paysage.

Transcriptions :

Jean-Marc Delugeau, traducteur

Christine Belmonte, responsable DSA et doctorats à l’ENSA Paris Belleville,  pour la session 2

Gestion :

Annie Edon-Souchères

Le programme de recherche Plan paysage a bénéficié du soutien de l’UMR 3329 AUSser CNRS/MCC , du LACTH de l’Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille, de l’IPRAUS de l’ Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville.

Le séminaire a été accueilli généreusement par l’Université de Marnes-la-Vallée,  les Ecoles nationales supérieures d’architecture de Bordeaux, Lille, Lyon, Nancy, Nantes, l’ Ecole nationale supérieure de paysage de  Marseille, l’Ecole de la nature et du paysage de Blois.

Il a enfin bénéficié de l’accueil chaleureux des témoins et conférenciers qui ont accepté volontiers de contribuer aux séminaires et d’ouvrir généreusement leurs archives.

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search